Une plaque en l’honneur des sœurs Mirabal à Paris [es]

Le 8 mars 2021, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, une plaque commémorative en l’honneur des sœurs Mirabal a été dévoilée dans la capitale française, place de la République dominicaine, dans le 17ème arrondissement.

Plus de 60 ans après leur assassinat, les héroïnes dominicaines ont été mises à l’honneur lors d’une cérémonie organisée par l’Ambassade de la République dominicaine en France et la Mairie de Paris.

Dans son discours, Rosa Hernández de Grullón, Ambassadrice de la République dominicaine en France, a fait référence au cruel assassinat des trois sœurs, Patria, Minerva et Maria Teresa Mirabal, sous le régime du dictateur Trujillo. Elle a également fait référence à la reconnaissance historique faite par les Nations Unies le 17 décembre 1999, lorsque, par décision unanime, les États membres ont déclaré que chaque 25 novembre, date de leur assassinat, serait commémorée en leur honneur la Journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes.

Arnaud Ngatcha, adjoint au maire de Paris, Jamila Seftaoui, directrice de l’égalité des genres à l’UNESCO, Sophie Pouget, représentante de l’ONU Femmes et Andrés Mateo, Ambassadeur représentant de la République dominicaine à l’UNESCO, étaient également présents.

La plaque commémorative, œuvre de l’artiste dominico-américaine Arlette Simmons et de l’artiste français Clément Boyer, a été dévoilée par l’Ambassadrice de République dominicaine en France, accompagnée de Minou Tavárez Mirabal, fille de Minerva Mirabal.

publié le 16/04/2021

haut de la page