Situation migratoire des ressortissants français en République dominicaine

  • Visa Court séjour

Pour des séjours touristiques, les ressortissants français peuvent séjourner en République dominicaine 30 jours s’ils sont en possession d’une carte de tourisme (qu’il est possible d’obtenir sur place si l’agence de voyage ne l’a pas proposée ou si elle n’est pas incluse dans le prix du billet).

Il leur est possible de proroger leur séjour jusqu’à 120 jours, soit 4 mois, en demandant cette prorogation auprès de la Direction de l’immigration impérativement avant l’expiration du temps de séjour initial. Il n’est pas possible de proroger le séjour au-delà de cette limite.
En cas de dépassement, ils devront s’acquitter à leur sortie du territoire d’une taxe de séjour d’une valeur calculée par les autorités dominicaines selon la durée de dépassement. Ils pourront également se voir refuser l’entrée du territoire lors d’un prochain voyage.

  • Visa Long séjour

Les visas, de diverses natures (travail, résidence, retraité), sont délivrés par les consulats dominicains pour les séjours supérieurs à 90 jours.
Après l’entrée dans le pays, la Direction Générale de la Migration dominicaine, sur la base de la présentation du visa adéquat, délivre le titre de séjour correspondant.

publié le 02/07/2018

haut de la page