Message de l’Ambassadeur à l’occasion de la Fête Nationale [es]

JPEG

Chers représentants des autorités dominicaines, chers collègues du Mirex et du corps diplomatique, chers amis,

Cette pandémie ne respecte rien, pas même le souvenir de la Révolution Française, et cette année nous ne pourrons pas, Elisabeth et moi, trinquer avec vous au champagne pour célébrer notre fête nationale, mais aussi pour vous dire au-revoir puisque ce sera notre dernier 14 juillet dans ce pays.
Mais nous avons quand même préparé pour vous quelques douceurs virtuelles : un concert, juste après mon message, une vidéo sur la gastronomie, la cérémonie officielle en direct des Champs-Élysées, des témoignages de personnalités françaises que vous pourrez découvrir dès maintenant.
Il est difficile de ne pas être grave dans cette période d’angoisse, de souffrance et de drame pour certains d’entre vous. Mais nous ne serons pas tristes aujourd’hui, car nous sommes soutenus par notre confiance dans la solidarité humaine, et l’espoir qu’elle nous donne.
Cette solidarité entre les êtres humains, nous l’avons vécue tous les jours de cette crise : en organisant cette douzaine de vols d’évacuation des touristes français, grâce à l’aide, la compréhension et l’encouragement des autorités dominicaines, du ministère des relations extérieures et des responsables de l’aviation civile, que je remercie particulièrement à cette occasion.
Solidarité humaine pour les malades français du Covid qu’il fallait soigner, accompagner et aider à rentrer chez eux, là encore grâce au dévouement des fonctionnaires du ministère de la santé, des médecins, des infirmières auxquels je veux rendre hommage aujourd’hui. Tous les jours, ici comme en France, nous leur demandons conseil et assistance, et je les remercie chaleureusement pour leur sens du devoir et les risques qu’ils prennent pour l’accomplir.
Solidarité humaine aussi quand nous répondons à l’engagement des Dominicains dans la lutte contre le virus en leur apportant notre aide technique et financière : via l’Agence Française de Développement nous aidons le Comité de Emergencia y Gestion Sanitaria à mettre en place un dispositif de vigilance épidémiologique et le Sistema Nacional de Salud à faire face à une crise sanitaire, et nous venons de décider d’accorder un prêt de 200 MEuros pour appuyer les politiques publiques de réponse au Covid-19. Le temps s’est arrêté pendant ce confinement, mais le temps de la coopération ne s’est jamais arrêté entre nos 2 pays !
Ce sont ces témoignages de solidarité humaine qui nous apportent la meilleure arme contre le coronavirus, meilleure encore peut-être que le vaccin tant attendu : l’espoir ! Comme la Révolution française a répandu l’espoir de la liberté, de l’égalité et de la fraternité à travers l’Europe et le monde, notamment votre Nouveau Monde, aujourd’hui nous avons l’espoir que cette crise nous rendra plus humains, qu’elle nous aidera à comprendre que nous sommes dépendants les uns des autres, que nous devons nous aider les uns les autres parce que sont en jeu l’avenir de l’Humanité, avec un grand H, mais aussi notre propre humanité, c’est-à-dire notre qualité de membre d’une société humaine fraternelle et morale, où la vie de l’autre compte plus que tout. Nous croyons que l’espoir est plus contagieux que le virus et nous pensons, comme Albert Camus, qu’« Au milieu de l’hiver, nous avons découvert un invincible été ».
Avec nos amis dominicains et beaucoup d’autres, nous considérons donc que la meilleure réponse à cette catastrophe mondiale n’est pas nécessairement de s’accuser mutuellement pour les fautes et les erreurs commises, mais plutôt d’essayer de les réparer ensemble par la coopération internationale, comme nous en avons pris l’initiative avec des partenaires comme la République dominicaine, au sein des Nations-Unies et de son Conseil de Sécurité. Ou encore en lançant un dialogue entre pays européens et pays de la région pour surmonter ensemble la crise générée par le coronavirus, comme nous venons de le faire vendredi dernier.
Et demain, nous repartons à la recherche du temps perdu ces derniers mois, quand nous avons dû annuler ces magnifiques évènements que sont la Fête de la Musique, le mois de la francophonie ou encore la célébration de la gastronomie avec l’opération Goût de France. Mais ces grands moments de notre coopération culturelle reviendront plus forts en 2020 !
Je vous dis donc « au revoir » !

Chers compatriotes,

S’il y a un moment où l’on comprend ce que veut dire être un compatriote, appartenir à la nation française, c’est en cas de crise, singulièrement si on est un citoyen expatrié.
En toute sincérité, je crois qu’aucun autre pays n’a déployé autant d’efforts pour aider ses touristes à regagner la mère-patrie, plus de 5700, sur une douzaine de vols, dont 2 de rapatriement directement organisés par notre ambassade. Sans le dévouement total de nos consuls honoraires et de toute l’équipe de l’ambassade, sans le soutien sans faille de notre compagnie nationale Air France, cela n’aurait pas été possible. Sans doute parmi ceux qui me regardent aujourd’hui y en a-t-il qui peuvent témoigner de cette démonstration extraordinaire de solidarité nationale, et de l’engagement du gouvernement français à protéger ses ressortissants à travers le monde, « quoi qu’il en coûte »comme l’a dit le président Macron.
De même, les lycées de vos enfants, à Saint-Domingue et à Las Terrenas, ont assuré la continuité pédagogique, par l’enseignement à distance, tout au long de cette crise, avec un professionnalisme et un dévouement total. Et ils ont pu s’appuyer sur les autorités françaises, qui ont mis en place un programme d’aide financière exceptionnel pour les soutenir dans cette conjoncture problématique, en sus d’un effort supplémentaire dans l’attribution des bourses scolaires aux parents français, mais aussi dominicains.
Enfin, une aide exceptionnelle pour les Français en situation difficile a été accordée, dont bénéficieront plusieurs dizaines de compatriotes en RD.
Sachez que nous resterons à vos côtés pour cette sortie de crise. Je vous souhaite bon courage, et protégez-vous bien !
Vive la République et vive la France.

Vidéo du discours de l’Ambassadeur :

Discurso del señor embajador Didier Lopinot

Palabras del señor embajador de Francia en República Dominicana, Didier Lopinot, en ocasión de la Fiesta Nacional 2020. Bonne fête nationale aux Françaises, Français et aux francophiles en République Dominicaine ! #14juillet #BastilleDay #fêtenationale

Publiée par La France à Saint Domingue - Francia en Santo Domingo sur Jeudi 9 juillet 2020

publié le 17/07/2020

haut de la page