Inauguration de la première école hôtelière, financée par l’AFD

L’école hôtelière se situe au sein du principal pôle touristique (Punta Cana – Bavaro) du pays.

La première école hôtelière de la République Dominicaine, financée par l’AFD à travers un prêt souverain de 5,1 MUSD, a été inaugurée le 22 février dernier à Higuey, dans la région Est du pays, par le Président de la République Danilo Medina, en présence de représentants du gouvernement et du Congrès, et de professionnels du secteur touristique privé.
JPEG
La création de cette école, dont l’ouverture officielle aura lieu en mars, contribuera à l’amélioration du niveau des qualifications des ressources humaines en République Dominicaine dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration, afin d’élever le niveau des prestations, d’accroître la compétitivité des opérateurs économiques et de répondre aux besoins du marché de l’emploi dans ce secteur.
Ce projet résulte d’un partenariat entre l’Institut National de Formation Technique et Professionnelle (INFOTEP), qui a assuré la maîtrise d’œuvre des travaux et l’École Hôtelière d’Avignon (EHA) qui est intervenue en assistance technique.
La prestation d’assistance technique fournie par l’EHA à INFOTEP depuis 2010 a permis de contribuer à la préconisation de la réalisation des aménagements, à la formation des coordinateurs pédagogiques durant six mois à Avignon, au choix des équipements professionnels de l’école et à l’amélioration des programmes de formation.
M. Rafael Ovalles, Directeur Général d’INFOTEP a prononcé le discours d’ouverture, en remerciant l’EHA pour l’expertise mobilisée pour l’exécution du projet, ainsi que l’AFD pour son accompagnement technique et le financement apporté.
L’école hôtelière se situe au sein du principal pôle touristique (Punta Cana – Bavaro) du pays. Elle dispose d’une infrastructure d’environ 4 500 mètres carrés, composée de cinq bâtiments où se trouvent vingt chambres pour l’enseignement pratique et le logement des étudiants, un restaurant d’application, d’autres espaces consacrés aux ateliers de boulangerie, pâtisserie et gastronomie, et une salle polyvalente pour des formations et événements.
L’offre de formations destinée à 1800 techniciens par an comprend tous les métiers du tourisme, qui est le secteur moteur de l’économie dominicaine. Ce projet bénéficie d’un fort soutien des professionnels du secteur.

publié le 07/03/2018

haut de la page