Inauguration de l’exposition Théodore Chassériau à l’occasion du bicentenaire de la naissance du peintre [es]

L’exposition qui se tient dans les salons de l’ambassade de France à Saint-Domingue est ouverte au public jusqu’au 8 janvier 2020, du mardi au dimanche de 16h à 21h.

L’Ambassadeur de France en République dominicaine, Didier Lopinot, en compagnie du Ministre de la Culture, Eduardo Selman, et de Marianne de Tolentino, commissaire de l’exposition et directrice de la Galerie nationale des beaux-arts, ont inauguré le 8 octobre 2019 l’exposition Hace doscientos anos nacía Théodore Chassériau, à l’occasion du bicentenaire de la naissance du peintre romantique français Théodore Chassériau.

L’exposition est l’activité principale du programme diversifié de l’année du bicentenaire qui rend hommage au peintre de renom.

Inauguration exposition Théodore Chassériau
oeuvre 1
oeuvre 2
oeuvre 3

Théodore Chassériau est né à El Limón, dans la province de Samaná, le 20 septembre 1819. Son père, Benoît Chassériau, était un diplomate français, ministre de l’intérieur de Carthagène, et ami de Simón Bolívar. Arrivé en France à l’âge de deux ans, il est très tôt attiré par le monde des arts, en particulier par la peinture. Jean-Auguste-Dominique Ingres, son professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, décèle en lui un talent interne et le surnomme "le Napoléon de la peinture". Chassériau maintient tout au long de sa vie un lien fort avec la République dominicaine et certaines de ses peintures font référence à son pays natal. Aujourd’hui, une grande partie de ses œuvres est exposée au musée du Louvre à Paris.

L’exposition comprend vingt-trois œuvres de l’artiste ainsi qu’une série de documents. Sont tout particulièrement remerciés Carmen Miranda Lévy de Gauch, Alejandro Luis, Jean-Baptiste Nouvion et Nicole Domino pour le prêt de leurs œuvres originales et attribuées à Chassériau ainsi que le prêt de documents originaux. Nous remercions également Louis-Antoine Prat pour le don de son texte, Jean-Baptiste Nouvion pour sa collaboration permanente et Mateo Morrison pour son poème dédié au peintre.

L’exposition se tient dans les salons de l’ambassade de France à Saint-Domingue jusqu’au 8 janvier 2020 et est ouverte au public du mardi au dimanche de 16h à 21h.

publié le 06/11/2019

haut de la page