Escale de la frégate Ventôse à Saint-Domingue (9-13 novembre 2017) [es]

L’escale du Ventôse a culminé avec un exercice en mer organisé conjointement avec les autorités dominicaines.

La frégate de surveillance Ventôse de la Marine française a fait escale dans le port de Saint-Domingue du 9 au 13 novembre 2017. De nombreuses activités y ont été organisées :

  • Une JDC (Journée Défense et Citoyenneté) pour une soixante de jeunes Français ;
  • Un cocktail en l’honneur des forces militaires et policières dominicaines ;
  • Des visites du bâtiment ;
  • Des rencontres militaires de haut niveau.

Le Contramiral René-Jean Crignola, commandant supérieur des Forces Armées aux Antilles, avait en effet effectué le déplacement depuis Fort-de-France.

L'ambassadeur de France José Gomez et le Capitaine de frégate Adrien Schaar parmi des participants à l'exercice en mer du 13/11/2017 - JPEG

Mais l’événement le plus marquant de cette escale a été la réalisation, le 13 novembre, de la simulation de l’interception en mer d’une embarcation de narco-traficants. Organisé avec les autorités dominicaines (militaires, policières et douanières), cet exercice a accueilli comme observateurs les représentants de huit pays d’Amérique Latine et des Caraïbes (République dominicaine, Colombie, Mexique, Cuba, Jamaïque, Trinité et Tobago, Sainte-Lucie et Haïti), tous acteurs de haut niveau dans la lutte contre le trafic de drogue. Il s’agissait en effet de la partie la plus visible d’un atelier international dédié à l’action de l’Etat en mer dans la lutte contre le narcotrafic en région Caraïbe, organisé du 7 au 13 novembre au sein de la DNCD (Direction nationale du Contrôle des drogues), dans le cadre du programme ALCORCA (Appui à la Lutte contre le Crime organisé en région Caraïbe).

La frégate Ventôse, basée dans les Caraïbes, est engagée dans la lutte contre le trafic de drogues et de personnes dans cette zone géographique ; elle se consacre également à l’aide humanitaire face à l’occurrence de phénomènes naturels, comme cela a récemment été le cas lors des ouragans Irma et Maria.

publié le 08/12/2017

haut de la page